Les montagnes du Centre

Mui Ne est surtout réputée pour ses dunes de sable rouge orangé situées à quelques kilomètres de la ville Phan Thiet. Celle-ci est composée d’une rue principale bordée de restaurants d’un côté et d’hôtels de luxe de l’autre. Rien de très intéressant donc, hormis si vous souhaitez vous prélassez à la plage et admirer les voiles des kit surf. Il y a beaucoup de vent ce qui en fait le spot parfait pour ce genre de sports. Nous en profitons donc pour admirer le spectacle, déguster du poisson frais et admirer le coucher de soleil du haut des dunes. Malgré la beauté des paysages, l’endroit reste largement bondé de touristes ce qui enlève un peu de la magie du spectacle.


Nous ne passerons qu’une journée à Mui Ne et prenons ensuite le bus pour Dalat, situé dans les montagnes. Le bus pour s’y rendre est une véritable épreuve, on se croirait presque dans un tour de montagnes russes sauf qu’il y en a pour quatre longues heures. A l’origine, cet endroit aurait été découvert par Alexandre Yersen, un scientifique reconnu pour l’invention du vaccin contre la peste et qui a largement participé au développement médical et touristique du Vietnam. Tombé dessus par hasard, il aurait immédiatement lancé l’idée de la création d’une station d’altitude tant il avait été émerveillé par la beauté des paysages et la fraîcheur du climat comparé au reste du pays. C’est vrai que le changement de température est frappant, il fait frais, pas froid bien sûr même si quand on voit tous les locaux habillés d’une doudoune on se pose la question.
Durant notre premier jour, nous louons un scooter pour explorer les environs car la plupart des attractions se trouvent en dehors la ville. La route est très agréable et on peut admirer de jolis paysages de plaines verdoyantes et de rizières sur fond de collines en terre rouge.

Nous commençons par notre visite la plus éloignée : Elephant falls. J’étais un peu réticente à y aller car je craignais de devoir payer pour marcher 20 mètres, me retrouver devant une cascade moyenne, prendre ma photo et m’en aller. J’avais plutôt raison pour les 20 mètres mais il s’agit en fait d’un chemin escarpé, construit dans la roche. L’expérience est donc un peu atypique et plus ou moins dangereuse. On descend progressivement au bas de la cascade que l’on peut alors admirer de toute sa hauteur. Même après avoir voyager en Australie et en Nouvelle Zélande, je dois dire que cette cascade vaut le détour. Elle a un débit impressionnant et on notera une petite touche d’originalité : sa couleur marron. Il ne faut pas avoir peur de se mouiller un peu si on veut prendre une belle photo, il suffit de traverser la rivière en évitant de trop réfléchir sur quoi on met les pieds.

En continuant la route un peu plus haut on arrive au temple de Chua Linh An où l’on peut admirer l’un des plus gros Buddha souriant. L’endroit est paisible et on y trouve de très belles statues.

Sur le chemin du retour, la pluie commence à tomber et nous contraint à annuler notre programme de l’après-midi. Nous ressortirons un peu plus tard pour visiter une fabrique d’un café un peu spécial. En effet, celui-ci demande la participation de belettes venues d’Indonésie. Elles raffolent des graines de café mais ne les digèrent pas c’est pourquoi elles sont utilisées pour sélectionner les meilleures graines qui seront ensuite récupérées dans leurs excréments. Les paquets de graines sont mis à sécher, car les enzymes présents dans leurs estomacs donnent un goût différent aux fèves, puis ensuite lavés. Nous n’avons pas goûter mais le processus semble assez ingénieux même si tous ces animaux en cage nous font un peu pitié.


Le lendemain, nous nous levons de bonne heure pour nous rendre au lac Tuyen Lam, très beau lac agrémenté de bateaux en forme de cygnes qui vous offre d’aller faire un tour sur l’eau. Sur le sommet de la colline on trouve un temple ouvert au public, l’endroit aurait été paisible s’il n’avait pas été surpeuplé de chinois mais on ne peut pas vraiment leur en vouloir, nous aussi on avait très envie de le voir.

Sur le chemin du retour, nous admirons la ville de loin et le mélange d’architectures avec les anciens bâtiments construits à l’époque de la colonisation française.

Le mauvais temps nous aura empêché de faire quelques visites mais nous avons vu le principal et retournons dans la chaleur de la plaine vietnamienne en direction de Hoi An.

Nous recommandons :

One more coffee : très bon café / petit déjeuner

An Cafe : petit café construit en hauteur dans la roche, une belle décoration zen et des smoothies originaux.

Hoan Hy Cake Shop : Boulangerie à la française mais avec des spécialités vietnamiennes, pas de description alors il faut choisir par l’apparence seulement, attention aux surprises !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s